Vacance et soleil à l’horizon

Je le concède, nous avons un printemps pluvieux et froid, Donald Trump est toujours aussi déprimant,  votre jardin ne lève pas et vous vivez la morosité de carence de vitamine D!

Ne perdez pas espoir, je vous prédis que le soleil va se pointer bientôt et que vos vacances arrivent à grands pas!

Probablement, que vous êtes déjà en train de les planifier d’ailleurs avec votre famille, vos amis ou même en solo.  Avez-vous remarqué que même dans les meilleures planifications de vacances, il arrive toujours quelque chose de non prévu?  Ça peut-être aussi simple qu’un retard, une crevaison, des piqures désagréables de moustiques féroces.

Certains parmi vous, vous me dites, j’ai prévu le cas, j’ai prévu un horaire léger, j’ai une roue supplémentaire, j’ai de l’huile contre les moustiques etc.   Je remarque que les gens ont tendance à anticiper des solutions à des problèmes qu’ils peuvent contrôler.  Pour ça, bravo mais pour les événements non-contrôlables, qu’avez-vous prévu?  Je parle d’accident, de maladie, de dépenses financières importantes imprévus comme une réparation importante au véhicule.    Oups, vous ne voulez pas y penser….  Voici quelques astuces simples pour palier à ces imprévus surtout si vous allez en dehors du Québec.

1-une bonne vieille assurance-voyage.  Certaines assurance-collective l’offrent et certaines cartes de crédits également.  Vérifier les détails que vous ne partez pas plus longtemps que la durée inscrite sur votre plan.  Si vous n’avez ni un ni l’autre.   Demandez à votre conseiller financier de vous orienter vers un courtier en assurance-voyage avant votre départ. 

2-un fonds d’urgence pour les imprévus financières comme une réparation au véhicule.  Il m’est arrivé, il y a quelques années d’avoir une crevaison et heureusement, j’avais la carte CAA pour le remorquage mais dans la ville ou que j’étais, aucun garage n’avait le pneu de la dimension qu’il me fallait.  On était samedi soir et aucun hébergement abordable n’était disponible.  On a dû se rabattre sur quelque chose d’assez dispendieux et attendre au lendemain soir pour repartir.  Heureusement, nous avions un coussin en conséquence.

3-Protéger votre revenu avec une assurance-salaire si vous n’en avez pas un avec votre employeur.   Parce que même si vous avez une assurance voyage, celle-ci ne remplacera pas votre revenu à votre retour si vous êtes en convalescence suite à une infection d’une bête marine féroce ou une tentative de cascade sur l’eau!

Avec ces 3 protections, vous pourrez anticipez pas mal les gros imprévus.  Pour les gens qui me disent que ce sont des dépenses de plus pour partir.  Oui, vous avez raison. mais la question à se poser, avez-vous les moyens de survivre financièrement si vous en avez pas?

Si vous avez aimé cet article et que vous n’êtes pas inscrit encore à ce blogue, cliquez ici pour être informé de la prochaine parution.

Pour être informé de mes nouveaux articles, ABONNEZ-VOUS